"Bien que la domestication soit elle-même une atteinte à l'intégrité du cheval, il nous appartient de rester au plus proche de ce que sa nature préconise afin d'en faire un collaborateur épanouï plutôt qu'un esclave soumis" source Débourrage: l'école du cheval par Guillaume Antoine.

Notre écurie souhaite un mode de vie pour le cheval au plus proche de ses besoins fondamentaux  Alimentation - Repos - Vigilence -  Intéraction - Déplacement ainsi nous tentons d'y repondre par :

-Une pension semi plein air, durant son cycle cicardien , le cheval répartit son temps sur l'ensemble de ses besoins  librement puisqu il est 100% autonome.

-Une alimentation afin de s'assurer d'une bonne hydratation de nos pensionnaires, par une eau claire et fraîche la totalité de nos abris est équipée d'abreuvoir automatiques anti gel, de plus nous avons pris le parti de suivre les préconisations des comportementalistes universitaires et des vétérinaires, et sommes équipés de filets à foin.

-Sur un cycle complet, toutes formes de repos confondues représentent  8H, nous garantissons un cadre calme et serein, propice à un équilibre psychique sain et au repos.

-Le cheval fait  partie des animaux de proie, ce constant besoin de sécurité l'a poussé à vivre en groupe. De cette façon, certains membres peuvent rester vigilants pendant que d'autres se reposent c'est ainsi que nos chevaux sont tous entre 3 et 5 par pâture.

-Elles sont importantes à tous les stades de sa vie, les interactions sociales. De l'apprentissage du poulain, aux vieux chevaux qui se guident entre eux. Comme nous l'avons vu plus haut, les relations sociales apportent un sentiment de sécurité mais aussi des moments de jeux ou de toilettages.

-On le sait, et on ne le dira jamais assez, le cheval a besoin d'espace, il passe  4 à 8 % de son temps à se deplacer d'un point à un autre et nos pâtures peuvent leurs offrir un espace d'environ 1 à 2 hectares.

 

Pour le reste, sa curiosité ne connaît de limites que celles de votre imagination.

 

 

 

×